Ouverture des marchés du gaz et de l’électricité en France

42 2020 Francais.JPG

Source : CRE (2020)

Définition

Ce jeu de donnée présente les tailles de marché en nombre de sites livrés pour le gaz (au 31/12/2020) et l'électricité (au 31/03/2021).

Analyse

Les marchés de l’électricité et du gaz naturel ont été libéralisés en 2004 pour les consommateurs professionnels puis en 2007 pour les particuliers. L'ouverture est plus importante pour le gaz que pour l'électricité.

 

Côté gaz, la décrue du tarif réglementée est assez lente pour les clients particuliers et se fait surtout au bénéfice des offres de marché des fournisseurs alternatifs. En ce qui concerne les clients professionnels, ils ont désormais quasiment tous une offre au prix de marché (98%). Le mouvement s'est accéléré en 2020 - en début d'année, c'était encore 8% des clients non-résidentiels qui avaient un tarif réglementé de gaz. Ce changement se fait en majorité au profit d'un fournisseur alternatif. En effet, en 2016, porté par la fin des tarifs réglementés pour les clients ayant une consommation de gaz naturel supérieure à 30 MWh par an, la part des sites non résidentiels au prix du marché auprès du fournisseur historique avait considérablement augmenté, mais cette dynamique s’est ralentie, profitant alors aux fournisseurs alternatifs.

 

Côté électricité, le tarif réglementé perd la moitié de ses clients industriels. Les fournisseurs réussissent à capter la majeure partie de ces changement de contrat. Pour les clients particuliers, l'ouverture reste plutôt faible - seulement 33% des clients particuliers ont une offre au prix du marché en électricité.

Accéder aux données en Open Data 

Image1.png