Ouverture des marchés du gaz et de l’électricité en France

  • xls
  • pdf

Définition

Les tailles et parts de marchés représentées illustrent les taux d’ouverture des marchés du gaz et de l’électricité à la fin du 1er trimestre 2018, en considérant le nombre de sites livrés.

Analyse

Les marchés de l’électricité et du gaz naturel ont été libéralisés en 2004 pour les consommateurs professionnels puis en 2007 pour les particuliers.

Le taux d’ouverture est sensiblement plus élevé sur le marché du gaz naturel, notamment pour les professionnels.

En 2016, porté par la fin des tarifs réglementés pour les clients ayant une consommation de gaz naturel supérieure à 30 MWh par an, la part des sites non résidentiels au prix du marché auprès du fournisseur historique avait considérablement augmenté. Cette dynamique s’est ralentie entre 2016 et 2018 profitant aux fournisseurs alternatifs. Le 19 juillet 2017, le Conseil d’Etat a annulé un décret de 2013 encadrant les tarifs réglementés de vente de gaz naturel mais cette dernière ne sera pas actée avant 2023.

Cet essor des fournisseurs alternatifs pour les marchés du gaz et de l’électricité est encore plus important sur le marché résidentiel où les nouvelles installations ont principalement profité à ces nouveaux fournisseurs d’énergie.

Source CRE (2018)